Tout savoir sur les LBO

Comptabilité privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le LBO ou leveraged buy out, en français opération à effet de levier, est une opération financière consistant à racheter une entreprise à l'aide d'un endettement bancaire. Nous vous expliquons comment fonctionne une opération de LBO et pourquoi les investisseurs font souvent appel aux professionnels du chiffre à cette occasion.

Le leveraged buy out est une opération financière de rachat d'entreprise née dans les années 1950. Elle est devenue particulièrement populaire dans les années 1980, même si cette tendance a quelque peu faibli après la crise financière de 2008. Le LBO représente une opération financière très intéressante pour une multitude de raisons et prend des formes différentes selon les situations. Mais les fondamentaux sont toujours les mêmes.

Un rachat d'entreprise financé presque entièrement par dette bancaire

Tout d'abord, des investisseurs décident d'acquérir une société cible. Or ils ne disposent pas suffisamment de capitaux propres. Ils vont dans ce cas créer une holding, en s'assurant d'en être les actionnaires majoritaires. Cette holding va alors acquérir l'entreprise à l'aide des capitaux propres apportés d'une part par les investisseurs et d'autre part en s'endettant le plus souvent auprès d'une banque.

L'emprunt bancaire représente l'élément le plus important des opérations de LBO et généralement les investisseurs essaient d'emprunter autant que nécessaire pour la réalisation de l'opération de rachat. L'originalité du LBO consiste dans le fait que l'emprunt bancaire va être remboursé par l'entreprise rachetée elle-même.

Le LBO a plusieurs avantages. Le premier réside évidemment dans le fait que les opérations de LBO ne nécessitent pas un apport en fonds propres important, puisque c'est la banque qui fournit la grande majorité des fonds destinés à racheter l'entreprise.

Il existe d'autres avantages qui expliquent le nom de leveraged buy out, dont un que l'on appelle l'effet de levier fiscal. En effet, la holding peut notamment déduire de l'impôt sur les sociétés les intérêts de l'emprunt. Elle bénéficie aussi d'avantages du fait du régime mère-fille.

Des opérations financières et juridiques complexes qui appellent nécessairement des conseils spécialisés

Ces aspects fiscaux, très intéressants mais particulièrement techniques, amènent très souvent les investisseurs, mais aussi les équipes de management de l'entreprise cible, à faire appel aux conseils de cabinets d'avocats et de cabinets d'audit pour les assister dans ce genre d'opération.

Des cabinets d'expertise comptable peuvent aussi apporter leur aide, en amont ou en aval de l'opération, pour apporter un éclairage sur les intérêts fiscaux disponibles grâce aux LBO. Les experts-comptables peuvent aussi se rendre utiles pour établir des prévisions de croissance de l'entreprise cible, mais aussi pour établir des rapports sur la santé financière de celle-ci.

En effet, l'une des conditions de la réussite du LBO réside essentiellement dans la stabilité de l'entreprise cible. Puisque c'est elle qui va être amenée à rembourser l'emprunt, il faut s'assurer a priori de sa stabilité, de ses perspectives de croissance, mais aussi et surtout de sa capacité à dégager des bénéfices.

Les opérations de LBO peuvent ainsi être risquées pour les investisseurs car elles sont fondamentalement des paris sur la rentabilité et la stabilité à venir de la société cible. C'est pourquoi les experts-comptables, mais aussi les cabinets d'audit, ont leur rôle à jouer.

Raphaël Lichten

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.