L'arboriculteur ne disposait pas du mode d'emploi

Contrats
Outils
TAILLE DU TEXTE

Manque à son devoir d'information et de conseil le fabricant d'un produit nouveau qui ne transmet pas à l’acquéreur, même utilisateur professionnel de ce produit, les renseignements nécessaires à son usage et ne l’informe pas des risques pouvant en résulter.

Une société a vendu à un arboriculteur un produit destiné à créer une barrière protectrice sur les organes végétatifs en vue de prévenir les dégâts liés aux coups de soleil. Les abricots traités avec ce produit étant devenus impropres à la consommation, l'arboriculteur a assigné en paiement de dommages-intérêts son fournisseur, lequel a appelé en garantie le fabricant, se prévalant d'un manquement par ce dernier à son obligation d'information et de conseil. La cour d'appel de Nîmes a dit que le fabricant devra relever et garantir le (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne