Coronavirus : les experts-comptables numériques sont avantagés

Expertise comptable
Outils
TAILLE DU TEXTE

La situation sanitaire actuelle – épidémie de coronavirus et confinement – a amené une partie des salariés français à passer en télétravail. Les cabinets d'expertise comptable ne sont pas épargnés mais parmi eux, ceux qui ont d'ores et déjà effectué leur transition numérique sont forcément avantagés.

Depuis plusieurs années déjà, et pas uniquement au sein des cabinets comptables mais pour beaucoup de professions juridiques, la mode est à la « transition numérique ». La transition numérique désigne en réalité une multitude de nouvelles pratiques, de phénomènes et d'outils. Il peut s'agir du passage du document papier au document numérisé, du passage de la réunion physique à la réunion virtuelle ou encore, de l'utilisation d'outils puissants permis par les nouvelles technologies et l'intelligence artificielle.

Parmi ces outils, on peut penser par exemple à des logiciels de type OCR (transcription de texte à partir d'une image) ou bien de détection automatique d'un type de document pour le classer automatiquement avec un moteur de recherche... Les cabinets d'experts-comptables ont pu s'emparer de ces nouveaux instruments, tout comme les avocats ou les notaires. Et ceux qui l'ont fait sont forcément avantagés dans la situation sanitaire actuelle.

La transition numérique permet surtout de faire gagner du temps

Tout d'abord, les cabinets comptables qui ont d'ores et déjà adopté l'habitude de numérisation des documents, avec classification adéquate, vont pouvoir effectuer une quantité de travail importante depuis chez eux sans avoir à retourner au bureau pour récupérer certains documents.

Aussi, les cabinets qui avaient l'habitude d'utiliser en interne certains logiciels de travail collaboratif (Google Drive, Dropbox…) économisent probablement du temps et de l'énergie car ils n'ont pas besoin de former leurs équipes à ces outils, même s'ils sont simples d'utilisation. Il en va de même pour les logiciels de réunion virtuelle comme Zoom.

Bien sûr, même un cabinet à la pointe de la numérisation rencontrera forcément des problèmes en ces heures de télétravail pour tout le monde, car il reste des contraintes techniques (internet fonctionnant mal, ordinateur vieillissant…) et personnelles inévitables. Mais les cabinets qui ont déjà effectué cette transition numérique sont aussi avantagés vis-à-vis des clients, avec qui ils peuvent organiser des réunions sur Skype par exemple.

La crise amènera probablement beaucoup de cabinets à faire évoluer leurs pratiques dans le futur

Enfin, il semble compliqué aujourd'hui d'organiser une transition numérique dans des conditions régulières. D'autant que pour beaucoup de cabinets établis, avec des structures déjà en place, il pouvait être difficile de changer l'intégralité des procédures internes, de former tous les collaborateurs habitués à travailler d'une certaine manière… Surtout que souvent, il est nécessaire de désigner plusieurs personnes dédiées à cette tâche.

Les structures plus récentes et plus petites ont forcément pu réaliser plus facilement cette transition et ce sont ces dernières qui sont avantagées aujourd'hui. Mais on peut parier que la situation présente amènera inévitablement les autres à réaliser leur transition numérique après la crise actuelle.

Raphaël Lichten

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.