Charles-René Tandé : « Nous voulons une interprofessionnalité réelle et complète »

Interpro
Outils
TAILLE DU TEXTE

Interview de Charles-René Tandé, Président de l'IFEC, à l'occasion de l'ouverture du 70ème congrès de l’Ordre des experts-comptables.

Vous avez exprimé votre déception à propos de la loi Macron. Maintenant le texte promulgué, quelles sont les propositions de l'IFEC à ce sujet ? Les propositions de l’IFEC ont toujours été les mêmes avant, pendant et après la loi Macron : nous voulons une interprofessionnalité réelle et complète, c’est-à-dire avec les commissaires aux comptes, nous voulons une symétrie avec les professions juridiques pour ce qui est de l’ouverture du capital…Il va falloir également revenir sur les honoraires au succès (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne