L'état de cessation des paiements n'est pas une notion comptable

Procédures collectives
Outils
TAILLE DU TEXTE

Pour fixer la date de cessation des paiements, le juge doit se déterminer par des motifs permettant d'apporter des précisions sur le passif exigible à cette date et sur les éléments d'actif alors disponibles permettant de faire face à ce passif.

Pour fixer la date de cessation des paiements d'une société mise en liquidation judiciaire, la cour d'appel de Douai s'est basée sur un ensemble de pièces comptables (bilan, compte de résultat, comptes annuels, résultats d'exploitation) qui démontraient selon elle une situation compromise de longue date, ne permettant ni de faire face aux condamnations judiciaires prononcées, ni à une exploitation régulière. Le 25 mars 2020 (pourvoi n° 18-21.849), la Cour de cassation considère que les juges du fond se sont déterminés par des motifs impropres à (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.